Tourisme et gastronomie

Que faire, que visiter dans un rayon de 100 km :

 

Circuit automobile de Nogaro (32110), au Glindon vous serez à 12 km du circuit, tout près et tranquille,

 

Toujours à Nogaro, le vélorail : allez vous dégoudir les jambes en allant pédaler ensemble à bord d’une draisine. En avançant sur la vieille voie de chemin, vous découvrirez les paysages bucoliques de l’Armagnac. En vous amusant ! voir les infos sur le site : https://velorail-armagnac-gers.jimdo.com/

 

Labastide d’Armagnac, (40240), à 30 km, vaut vraiment le coup d’y passer un moment. Allez admirer ce beau village, bastide, colombages, ruelles fleuries, c’est charmant et superbe. Bonne pizzeria sur la place.

 

Samadet musée de la faïence (40320) à environ 30 km,  intéressant en fonction de l’exposition en cours. Pour en savoir plus, allez sur  son site  https://www.landes.fr/musee-faience-samadet

 

“Elusa Capitale Antique”  3 sites archéologiques de haute tenue. Dans le Nord du Gers à environ 40/50 km, la Villa de Séviac, La Domus de Cieutat et le musée archéologique du Trésor d’Eauze. Nouveaux, bien conçus, moderne c’est 3 lieux vous montrent et racontent le Gers à l’époque romaine. Très très belles mosaïques, entr’autres. Ouverture le 4 juin 2018 ! Toutes les informations :   http://www.elusa.fr/

 

Fourcès (32250), une bastide ronde (rare) mérite d’y aller. Vous pouvez continuer sur Condom, Lectoure et Eauze qui sont de superbes bourgades riches en monuments. Vous êtes en Armagnac et dans la plus belle Gascogne. Le tout à environ 60/80 km.

 

Bassoues (32320), un petit village Gersois à voir, la halle est remarquable, tour et église superbes,

 

Marciac (32230), en plus d’une belle bastide commerçante, vous y verrez aussi l’église avec sa flèche en pierre la plus haute du Gers et surtout tous les ans se tient fin juillet à mi-août, le très renommé JIM, Jazz In Marciac. Un des grands festivals de jazz en France. Ambiance bon enfant, musicale et festive. Marciac est à 35 km.

 

Auch à 80 km, pour la haute ville : la cathédrale et juste derrière l’escalier monumental qui descend sur le Gers qui est aussi une rivière…

 

Glindon est bien placé : quasi pile-poil entre Toulouse et Océan, entre Bordeaux et Pyrénées.

 

Pour l’océan, à environ 100 km vous avez la côte atlantique Cap-Breton, Hossegor sont les plus proches. Stations balnéaires vivantes à l’année. Les plages sont superbes et infinies.

 

Un peu plus bas, Bayonne et de début de la côte Basque. En passant par Biarritz, St Jean de Luz. C’est superbe ! Riche et dépaysant !

 

Pensez à l’arrière-pays Basque, par endroit encore authentique. Il faut visiter Saint Jean Pied de Port (64220) bien sûr. Mais il faut absolument faire un crochet par La Bastide-Clairence (64240), ce village est superbe. Et surtout ne ratez pas l’église, faites-en le tour. Le cimetière et les plaques gisants sont étonnants.

 

Oloron Sainte Marie sur votre retour vers Pau.

 

Pau est à 50 km de la maison. Allez y un jour de grand beau temps car du Boulevard des Pyrénées la vue sur les sommets pyrénéens est très très belle. Encore plus quand les cimes sont poudrées de neige.

 

Belle offre commerciale pour cette ville, assez bourgeoise, qui garde son côté English. Pau fut un grand lieu de villégiature pour les riches anglais et américains autour de 1900. Il en reste de belles villas, des immeubles art nouveau. Le château de Henri IV est à visiter.

 

A Pau nous vous recommandons :

 

La Fabrique, Brasserie, 30 rue Samonzet 09 82 25 90 84 le midi uniquement, menu plat du jour inventif, bon et à bon prix,

 

Le Berry, Brasserie avec spécialités à l’ancienne, sur le côté de la Place Clémenceau, à côté du Monoprix, pas de réservation possible,

 

Relais d’Alsace taverne Karlsbräu, même trottoir que le Berry, bonne brasserie « à la parisienne »,

 

Ensuite vous pouvez grimper dans la montagne et pourquoi pas vous collez aux cols mythiques du Tour de France. Vous trouverez aussi des stations petites ou grandes pour le ski.